• Black Instagram Icon
  • Noir Facebook Icône

ESTELLE DECLÉÈNNE

 

PHOTOGRAPHE

 

PATRIMOINE 

 

ABANDONNÉ

 

 01   PORTFOLIO

 

 02   BIOGRAPHIE/DÉMARCHE

Estelle Decléènne
Iconographe et chef du service photo des Guides du Figaro Quotidien pendant dix ans, j'ai choisi de quitter la presse pour parcourir l’Europe en quête de lieux jadis souffrants (prisons, asiles psychiatriques, sites sidérurgiques…), passés pour la plupart sous l’angle mort de l’histoire, dans le but de former un inventaire obscura, une contre archive de l’Histoire.

Je suis la formule du plasticien allemand Anselm Kieffer qui dit:

«Sans mémoire, il n’y a pas d’identité».

Sortir du silence par la photographie, exhumer le passé, le remettre en lumière avec respect, humanité et poésie.

Exposition aux «Voies Off» Arles 2019

Série «D'autres vies que les nôtres». Éditions Hemeria

Membre de l'Union des Photographes Professionnels

Contre archive
En venant rouvrir les tiroirs de mémoire de ces lieux au travers du médium photographique, je saisis ce moment ténu dans lequel subsiste encore le passé, juste avant qu'aucune preuve structurelle ne soit à tout jamais disparue. Ces lieux subissent la double ironie de l'abandon physique et moral.
Il s'agit donc bien d'un hommage à ceux qui sont passés, aux âmes errantes que j'y rencontre. 
Sublimer l’abandon en le rendant poétique, c’est rendre justice à l’humain, lui redonner sa place et son identité.
Redonner l'identité revient à apaiser et à convertir l'ombre en lumière.
C'est là le challenge de photographier l'absence tout en transmettant la puissance du vivant.
De remettre de l'humanisme dans un lieu sans vie.
Le pouvoir de la photographie permet justement la matérialisation «visitable» de notre propre vanité, de notre empreinte humaine.
 
 

 03  PODCASTS CARTE MÉMOIRE

Au travers de mes podcasts intitulés «CARTE MÉMOIRE», je vous emmène à la découverte de lieux insolites, abandonnés, qui cachent derrière leurs murs décrépis des histoires fantastiques que je vous invite à écouter au travers de mon œil.

En l'espace de cinq minutes vous serez transporter dans la mémoire du temps, de notre humanité et comprendrez à la fois mon devoir de mémoire et ma quête narrative autour du prisme photographique.

00:00 / 04:56
00:00 / 06:02
 

 04   Contact

© 2020  Estelle Decléènne